UCDigitalis >
IMPACTVM >
Ciências Sociais >
Revista Estudos do Século XX >
Revista Estudos do Século XX nº 17 >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10316.2/43090

Title: Right now: temporalidade, democracia liberal e populismo
Authors: Sá, Alexandre Franco
Keywords: Populisme
Temporalité
Démocratie
Elite
Peuple
Issue Date: 2017
Publisher: Imprensa da Universidade de Coimbra
location : Local:Coimbra
Abstract: Res:Loin de, comme habituellement, réduire le populisme à une pathologie des démocraties libérales contemporaines, ce texte cherche penser ce même populisme comme quelque chose essentiellement lié à la façon dont ces démocraties, dans leur temporalité particulière, entretiennent des rapports avec leur passé et leur futur. Le populisme apparaît ici, de ce point de vue, comme le résultat d’un processus où, au sein des démocraties contemporaines, fait surface un discours politique qui traduit une “pensée unique” basée sur l’idée qu’il n’y a pas d’alternatives; qui évoque la substitution de gouvernements politiques par des gouvernements techniques, en renforçant la notion que les choix ne sont pas des décisions, mais de simples résultats automatiques et inévitables des circonstances; qui évoque le consensus et l’annulation des distinctions politiques alternatives entre la gauche et la droite; et qui hérite la notion, propre à la fin du XXe siècle, que les sociétés occidentales sont parvenues à une “fin de l’histoire” en mettant fin à l’ère des “grandes narrations”. Dans ce cadre, l’article souhaite se centrer sur la temporalité inhérente à ce discours politique: un discours basé de façon croissante sur un présent qui annule aussi bien la référence au passé, qu’au legs et patrimoine de l’expérience que celui-ci peut constituer, qu’à la référence au futur et à la projection de quelque chose qui se constitue comme un novum par rapport au status quo. Le populisme sera entendu simultanément comme une réaction face à ce status quo et comme une conséquence qui le reflète et le manifeste. Au lieu de pouvoir être considéré comme une alternative au status quo, le populisme apparaît comme une conséquence qui en émerge et qui participe, par conséquent, de la même temporalité qui lui est propre.
URI: URI:http://hdl.handle.net/10316.2/43090
ISSN: ISSN:1647-8622 (digital)
ISSN:1645-3530
Appears in Collections:Revista Estudos do Século XX nº 17

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Right_now,_Temporalidade,_democracia_liberal - Copy.pdf2.pngGenerated Thumbnail26.72 kBimage/pngView/Open
Right_now,_Temporalidade,_democracia_liberal - Copy.preview.pdfGenerated Preview73.25 kBAdobe PDFView/Open
Right_now,_Temporalidade,_democracia_liberal - Copy.pdf140 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.