UCDigitalis >
IMPACTVM >
Ciências Naturais >
Memórias e Notícias >
Memórias e Notícias nº 49 >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10316.2/42099

Title: Morfologia estrutural da região de entre Nelas e Vila Franca da Beira
Other Titles: Morfhologie structurale de la region comprise entre Nelas et Vila Franca da Beira
Morphology of the region between Nelas and Vila Franca da Beira
Authors: Serafino, J. F. de Campos
Issue Date: 1960
Publisher: Museu e Laboratório Mineralógico e Geológico da Universidade de Coimbra
location : Coimbra
Abstract: Le conditionnement structural des réseaux hydrographiques dans les formations éruptives des Beiras est un fait prouvé avec plus ou moins d’évidence. La présente étude a été circonscrite à une petite parcelle de cette vaste tache granitique et elle a porté sur un tronçon du Rio Mondego et sur huit autres cours d'eau, outre les ruisseaux que l’on y rencontre. On conclut de cette étude que: 1 — Les alignements structuraux, failles, filons-failles bréchoïdes et les simples filons massifs, conditionnent et orientent le tracé des lits sur une grande partie de leur cours. 2 — Les structures bréchoïdes, en particulier les filons-failles, sont les facteurs principaux de conditionnement des vallées de fracture. 3 — La nature structurale des filons et des épontes des failles, ainsi que les bandes d’écrasement, alliées à la surélévations du relief sont des facteurs fondamentaux du processus de creusement des vallées. L'altération plus ou moins intense de la roche encaissante au mur et au toit des filons et des failles prédispose à un élargissement plus au moins grand des vallées. 4 — Les élargissements des vallées des cours d'eau qui se trouvent déjà dans une phase de maturité sont dus à deux mécanismes: a) dans les vallées encaissées dans des roches très altérées, principalement à l’écoulement d'eaux sauvages en régime torrentiel ; b) dans les vallées encaissées dans des roches saines, l'élargissement est dû à l’activité chimique et mécanique prédominante de l'eau le long des plans de diaclases, tout particulièrement au pied des versants, et aussi à l'action biologique de la couverture végétale, principalement des arbres ayant un réseau de raciness développé. Ces deux mécanismes, qui constituent une modalité de l’érosion régressive, n'agissent pas isolément mais conjointement. Le degré d'altération de la roche permet toutefois la predominance de l’un sur l’autre. b — Les accidents morphologiques en régions éruptives doivent mériter l’attention du géologue au cours des campagnes de prospection minière car leur étude interprétative conduit rapidement à la création d’une ébauche de structure qui a un intérêt pour la prospection subséquente des structures. Ils sont aussi dignes d'attention dans les travaux de recherche d’eaux et dans l'élaboration des cartes de structures nécessaires à la réalisation des grands travaux de Génie Civil.
URI: http://hdl.handle.net/10316.2/42099
ISSN: 0870-0397
Appears in Collections:Memórias e Notícias nº 49

Files in This Item:

File Description SizeFormat
MorfNelasVilaFrancaBeira.pdf13.53 MBAdobe PDFView/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.