UCDigitalis >
IMPACTVM >
Artes e Humanidades >
Classica - Revista Brasileira de Estudos Clássicos >
Classica vol. 19, nº 1 >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10316.2/35663

Title: Eloqüência, liberdade e educação no Dialogus de oratoribus
Other Titles: Tituloalternativo:Éloquence, liberté et éducation dans le “Dialogus de oratoribus”
Authors: Peterlini, Ariovaldo A.
Keywords: Dialogus de oratoribus
Tacite
rhétorique
éloquence
liberté
éducation
Issue Date: 2006
Publisher: Sociedade Brasileira de Estudos Clássicos
location : Local:Belo Horizonte
Abstract: Res:Ce travail vise à soumettre au lecteur d’aujourd’hui dés idées et des faits sélectionnés dans le Dialogus de oratoribus de Tacite, afin de l’aider à mieux comprendre la signification de la plus ou moins grande liberté d’être et de s’exprimer, selon le système politique et éducatif, ainsi que le role de l’éloquence dans cette liberté. L’art oratoire, considéré comme décadent à l’époque de Tacite, bien que vu à la fois comme protecteur et salvateur, est rarement, presque avec crainte, traité à la lumière de la politique dominante. L’éducation inefficace et la “paix” politique seraint les causes de cette décadence à l’époque impériale. Pour les romains, la liberté proprement dite, la absoluta libertas, dépend initialement dés éducateurs. La liberté est également conditionnée au niveau de la connaissance, dans le domanine de laquelle la persuasion “democratique” de l’éloquence peut agir de façon licite, et à une politique capable de respecter cette liberté. Sous l’Empire, l’éloquence ne se suiciderait pas, em osant contre le prince. De lá, aux dires de Syme, que l’art oratoire qui survivait alors était le “modèle de l’éloquence des accusateurs au barreau, cette éloquence sanglante qui empestait le profit illicite”. Les écoles avaient là dedans une part de responsabilité, en vertu de la superficialité de l’éducation à cette époque. Ayant vécu et vivant encore sous le joug des empereurs, tout em laissant entrevoir son angoisse, Tacite s’acommode pour survivre mais découvre un moyen d’enseigner la vérité, en racontant les évènements du passé, car la plupart des gens apprennent avec ce qui arrive aux autres (plures aliorum euentis docentur).
URI: URI:http://hdl.handle.net/10316.2/35663
ISSN: ISSN:0103-4316
ISSN:2176-6436 (digital)
Appears in Collections:Classica vol. 19, nº 1

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Classica19-1_artigo8.pdf2.pngGenerated Thumbnail2822.35 kBimage/pngView/Open
Classica19-1_artigo8.preview.pdfGenerated Preview5.62 MBAdobe PDFView/Open
Classica19-1_artigo8.pdf5.77 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.