UCDigitalis >
IMPACTVM >
Ciências Sociais >
Notas Económicas >
Notas Económicas nº 26 >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10316.2/26038

Title: When leisure becomes excessive: a bifurcation result in endogenous growth theory
Authors: Gomes, Orlando
Issue Date: 2007
Publisher: Faculdade de Economia da Universidade de Coimbra
location : Local:Coimbra
Abstract: Res:La présupposition traditionnelle en ce qui concerne l’offre endogène de travail dans des modèles de croissance économique est que l’utilité augmente avec le loisir et ce, indépendamment de l’affectation spécifique de temps de l’agent représentatif à un moment donné. Dans cet article, nous exploitons les conséquences, sur la stabilité dynamique, du fait d’assumer que l’agent préfère ne pas avoir trop de temps libre, c’est-à-dire, de considérer que l’utilité marginale du loisir n’est pas nécessairement positive pour une quelconque valeur de son pourcentage de temps de loisir (notamment, pour des valeurs élevées de ce pourcentage). En incluant cette présupposition dans un modèle de croissance endogène AK typique, nous constatons que le système tendra à rester, indépendamment des valeurs de paramètres, sur une ligne de bifurcation.
URI: URI:http://hdl.handle.net/10316.2/26038
ISSN: ISSN:2183-203X
Appears in Collections:Notas Económicas nº 26

Files in This Item:

File Description SizeFormat
NotasEconomicas26_artigo1.pdf791.1 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open
NotasEconomicas26_artigo1.preview.pdfGenerated Preview600.49 kBAdobe PDFView/Open
NotasEconomicas26_artigo1.pdf2.pngGenerated Thumbnail2534.24 kBimage/pngView/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.