UCDigitalis >
IMPACTVM >
Ciências Naturais >
Memórias e Notícias >
Memórias e Notícias nº 36 >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10316.2/38018

Title: Pegmatitos com cassiterite e tantalite-columbite da Cabração (Ponte do Lima, Serra de Arga)
Other Titles: Pegmatites à cassitérite et tantalite-columbite de Cabração (Serra de Arga, NW du Portuga)l
Pegmatites with cassiterite and tantalite-columbite of Cabração (Arga Mountain, Portugal)
Authors: Neiva, J. M. Cotelo
Issue Date: 1954
Publisher: Museu e Laboratório Mineralógico e Geológico
Centro de Estudos Geológicos
location : Coimbra
Abstract: Pegmatites à cassitérite et tantalite-columbite de Cabração (Serra de Arga — NW du Portugal) I — Les concessions minières des filons pegmatitiques de Cabração se trouvent sur la partie sud du versant oriental de la serra de Arga à quelques Kilomètres de Ponte de Lima. II — La roche encaissante des filons et qui est dominante dans ces concessions, c’est un micaschiste très plissé. III — C'est au granité alcalin orthosique, I.4.1.3, avec un chimisme engadinitique, qui affleure au sud, ouest et nord-est des concessions de Cabração, qu'il faut rattacher, comme dérivés pegmatitiques et hydrothermaux, les gisements filonéens de cassitérite et tantalite- columbite, de wolframite et de scheelite, de sulphures et d’or. IV — L’orientation dominante des filons pegmatitiques va de N 5° E à N 36° W; les uns s'inclinent vers l’E, les autres vers l’W avec des puissances moyennes variables. Celles qui ont une valeur. économique ont 4 m à 10,50 m et, parfois, des parties très élargies. Elles sont en général très étendues, ayant fréquemment plus de 4,5 Kms de longueur. V — Les filons de pegmatite ont métamorphisé, par contact, le micaschiste ce qui a développé de fréquents aspects de granitisation, muscovitisation, silicification, tourmalinisation et chloritisation. Du côté de la pegmatite le contact a provoqué quelques aspects de croûtification micacée muscovitique. VI — Les filons pegmatitiques sont formés par de la pegmatite granitique très micacée, dont le grain varie de gros à fin, présentant, parfois, un aspect greiséneux et d’autres fois un grain fin au faciès aplitoïde. VII — L’étude macroscopique et microscopique d’échantillons de tous les filons et de tous les affleurements observés, plusieurs essais de concentration du tout-venant et l'étude optique et chimique des concentrés, nous ont amené à considérer les filons n.os 1, 2 et 3 comme les plus intéressants du point de vue économique.VITI — Dans les filons pegmatitiques on trouve les minéraux suivants: Hipogéniques — Quartz, orthose, microcline, albite, oligoclase, muscovite, zinnwaldite, séricite, béryl, tourmaline, zircon, almandine, topaze, andalousite, apatite, monazite, metatorbernite, fluorine, tantalite-columbite, magnétite, limaíte (variété stannifère de gahnite),cassitérite, rutile, ilménite, arsénopyrite, pyrrhotine, chalcopyrite, blende, galène, cuivre, or. Supergéniques — Hématite, pyrolusite, manganite, limonite, torbernite et kaolinite. IX — Les filons pegmatitiques n.os 1, 2 et B sont formés, d’une façon dominante, par des feldspaths (orthose, microcline, albite, oligoclase), du quartz et de la muscovite. La cassitérite, l’apatite et la zinnwaldite sont les minéraux accessoires les plus fréquents, suivis par la tantalite-columbite et d’autres minéraux occurents. Les sulphures s’y trouvent en petite quantité et localisés. X — La paragénese, des minéraux des filons pegmatitiques de Cabração est semblable, dans ses lignes générales, à celle de différents gisements de cassitérite du type pegmatitique du nord du Portugal. XI — Les Pegmatites de Cabração sont des Pegmatites granitiques complexes, alcalines orthosi-albitiques I. 4. 1. 4 avec chimisme aplitogranitique. XII — La composition chimique et la composition minéralogique réelle des filons pegmatitiques varient, à mesure qu’on avance en profondeur, de la façon suivante: a ) Légère augmentation de Si O2 accompagnée de diminution du quartz, compensée par une augmentation du feldspath. b) Diminution, quoique petite, de Al2 O3 accompagnée de diminution de mica blanc mais augmentation de feldspath (albite). c) De légères variations de Fe2 O3, Fe O, Ca O et Mg O. d) Pendant qu’au filon n,° 1 le Kg O augmente légèrement, au filon n.° 3 il a tendance, quoique légèrement, à diminuer. e ) Il y a une augmentation en Na2 O à laquelle correspond une augmentation visible en albite. f ) Variation irrégulière de P2 O5, par une distribution irrégulière d’apatite. g ) Diminution en H2O+, qui provient aussi d'une diminution en muscovite. h) La cassitérite diminue d’abord un peu brusquement, puis très lentement. i ) Les zones les plus proches de la surface des filons sont les plus riches en cassitérite. et de quartz qui ont provoqué une corrosion, spécialement de 1'orthose; à cela s’est suivie la séparation de la microcline et puis du quartz. 5) Montée des solutions hydrothermales, et, quelquefois, pneumatolytique hydrothermales, qui pénétrèrent et remplacèrent partiellement des minéraux magmatiques des Pegmatites. De ces solutions ont précipité divers minéraux. L’ordre de ces phases fut probablement le suivant: a) albite, muscovite, quartz. b) tantalite-columbite, muscovite, quartz. c) andalousite, almandin, tourmaline, topaze, apatite - ces deux derniers minéraux postérieurs aux trois autres qui seraient à peu près contemporains. d) cassitérite, zinnwaldite, muscovite, quartz. e) fluorine. f) muscovite, quartz. g) phase sulphurée très courte: pyrrhotine, arsénopyrite, pyrite, galène et marmatite; de rare chalcopyrite contemporainne de la marmatite; de rare cuivre contemporain de la marmatite et de la chalcopyrite; de rare or contemporain de l’arsénopyrite; cette phase s’accompagne, en partie, spécialment vers la fin, de séricite et de quartz. h) séricite. i) metatorbernite. 6) L’action érosive à mis à nu le gisement—formation de minéraux supergéniques. XV — Il est probable que le Sn ait été transporté en solution hydrothermale comme stannate alcalin. La tantalite-columbite se serait formée sous des conditions d’hydrothermale à une haute température, et il est probable que le transport de Ta e Nb ait eu lieu comme tantalate et columbate alcalins. Dans le résidu de cette solution hydrothermale sont restés des restes de Ta et Nb qui doivent apparaître comme éléments moindres de la cassitérite, ce qui probablement
URI: http://hdl.handle.net/10316.2/38018
ISSN: 0870-0397
Appears in Collections:Memórias e Notícias nº 36

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Pegmatitos com cassiterite e tantalite-columbite da cabracao.pdf20.01 MBAdobe PDFView/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.