UCDigitalis >
IMPACTVM >
Ciências da Saúde >
Revista Portuguesa do Dano Corporal >
Revista Portuguesa do Dano Corporal nº 21 >

Utilize este identificador para referenciar este registo: http://hdl.handle.net/10316.2/33209

Título: O atendimento policial em casos de violência conjugal
Autores: Marinho, L.
Matos, E.
Magalhães, T.
Palavras-chave: Victime
Violence conjugal
Police
Data: 2010
Editora: Imprensa da Universidade de Coimbra
local de publicacao: Local:Coimbra
Resumo: Res:L’accueil policier en cas de violence conjugal Jusqu’à très peu de temps, la violence conjugal était considérée un problème familial au cours duquel la Police, les services de santé, les instances formelles de contrôle et les services sociaux difficilement intervenaient. Néanmoins, au Portugal, depuis 2000, ce type de violence ne dépend plus de plainte pour que la poursuite criminelle se fasse. Dans ces cas, la victime se trouvant dans un état de grande fragilité et perturbation émotionnelle cherche souvent la Police pour un premier appui. Cela dit, les autorités policières sont ce que l’on peut désigner de first line enforcer. Il est ainsi important que ces professionnels de sécurité soient empathiques envers ces victimes et soient capables de les soutenir, de les écouter activement pendant l’accueil, sans limiter cet accueil au questionnaire traditionnel qui s’effectue dans ces cas et aux explications des aspects juridiques. Cet ouvrage cherche à évaluer si la Police de Sécurité Publique (PSP) offre à ces victimes un accueil permettant une protection et une réhabilitation effectives, capables d’éviter de nouvelles victimisations. Pour cela, nous avons appliqué un questionnaire à un groupe de cent vingt (120) femmes victimes de violence conjugal et dont l’accueil a été réalisé par la PSP du Porto. L’analyse de ces questionnaires a démontrer que la PSP a besoins de : a) continué à parier sur la formation spécialisée de ces professionnels, ayant pour objectifs l’uniformisation des procédures au moment du contact avec les victimes ; b) promouvoir des appuis spécialisé dans plusieurs domaines d’intervention (psychologique, social et juridique), notamment à travers du partenariat avec la communauté locale et les institutions d’appui ; c) poursuivre avec l’amélioration des conditions d’accueil, en créant des salles d’accueil pour les victimes.
URI: URI:http://hdl.handle.net/10316.2/33209
ISSN: ISSN:1647-8630
Aparece nas colecções:Revista Portuguesa do Dano Corporal nº 21

Ficheiros deste registo:

Ficheiro Descrição TamanhoFormato
RPDC21_artigo4.pdf312,82 kBAdobe PDFThumbnail
Ver/Abrir
RPDC21_artigo4.pdf312,82 kBAdobe PDFThumbnail
Ver/Abrir
RPDC21_artigo4.pdf312,82 kBAdobe PDFThumbnail
Ver/Abrir
RPDC21_artigo4.pdf312,82 kBAdobe PDFThumbnail
Ver/Abrir
RPDC21_artigo4.preview.pdfGenerated Preview231,79 kBAdobe PDFVer/Abrir
RPDC21_artigo4.pdf2.pngGenerated Thumbnail2161,44 kBimage/pngVer/Abrir

Todos os registos no repositório estão protegidos por leis de copyright, com todos os direitos reservados.